Sciences de chez Nous

Search

REPERTOIRE DES LABORATOIRES & CENTRES DE RECHERCHE EN AFRIQUE DE L'OUEST FRANCOPHONE

Mettez en lumière votre laboratoire scientifique en Afrique de l'Ouest francophone en l'enregistrant sur Sciences de chez nous !" Cliquez ici

OPPORTUNITÉ

Diango Cissé à la tête de l’AMPRIT: Un nouveau souffle pour l’innovation malienne

L'Association Malienne pour la Promotion de la Recherche, de l'Invention et de l'Innovation Technologique (AMPRIT) s’est dotée d'un nouveau bureau présidé par Diango Cissé. Le nouveau responsable et ses équipiers ont été présentés lors d'une Assemblée générale de l’association tenue ce samedi 04 mai à la direction générale du Centre Malien de Promotion de la Propriété Industrielle.

C’est une équipe composée de 15 personnes qui conduira désormais la destinée de l’AMPRIT dans les deux années à venir. Leur première mission, indique Diango Cissé, “est de trouver des financements pour développer les inventions locales”.

“Nous encourageons tous les chercheurs et inventeurs maliens à se joindre à notre association pour unir nos voix en faveur du bien-être des populations. Leur participation active aux réunions et aux activités que nous organisons est cruciale pour mettre en lumière les brillantes innovations développées dans le pays et favoriser leur essor pour le bien-être de la population malienne”, a déclaré Diango Cissé.

Barakry Sacko, le président sortant de l’AMPRIT, exprime son soutien à Diango Cissé, affirmant que sa prise de fonction représente un nouvel espoir pour l’innovation au Mali, dans une interview accordée à Sciences de chez nous.

Une copie de la liste des membres du bureau de l’AMPRIT

Défis et Perspectives

Créée le 6 février 1993, l’AMPRIT a pour mission la promotion de la recherche, de l’invention et de l’innovation technologique au Mali, ainsi que la défense des intérêts des chercheurs et inventeurs. Cependant, selon un exposé de Sountou Diawara Konate, ancienne vice-présidente de l’AMPRIT, plusieurs obstacles entravent encore le développement de ces domaines au Mali, dont l’isolement scientifique, le manque de politique sur l’invention et la valorisation insuffisante du chercheur et de ses produits.

C’est face à ces défis que Diango Cissé et son équipe entendent œuvrer, mettant ainsi le cap sur un avenir prometteur pour l’innovation et le progrès technologique au Mali.

••••••

Cet article a été rédigé par Rose Lamah et approuvé pour publication par la rédactrice en chef de Sciences de chez Nous, Fatimatou Diallo. 

➤ Bien que nous ayons mis en place un processus éditorial robuste et bien rodé, nous ne sommes qu’humains. Si vous repérez des erreurs ou des coquilles dans nos productions, veuillez-nous en informer par courriel à l’adresse : correction@sciencesdecheznous.com.

Pour toutes autres préoccupations

Envoyez-nous un email

Contactez-nous sur WhatsApp

 

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.