Sciences de chez Nous

REPERTOIRE DES LABORATOIRES & CENTRES DE RECHERCHE EN AFRIQUE DE L'OUEST FRANCOPHONE

Mettez en lumière votre laboratoire scientifique en Afrique de l'Ouest francophone en l'enregistrant sur Sciences de chez nous !" Cliquez ici

OPPORTUNITÉ

Pourquoi le perroquet parle-t-il ?

Le langage distingue souvent l’être humain de l’animal. Pourtant, certains animaux comme le perroquet sont dotés du don de la parole, ou plutôt, de l’imitation. Que peut donc bien traduire cette faculté ?

Le terme « perroquet », issu du vocabulaire populaire, désigne plusieurs espèces d’oiseaux psittaciformes se caractérisant par un bec crochu, des plumes aux couleurs vives et la faculté d’imiter la voix humaine. Les perroquets appartiennent à deux familles distinctes : les Psittacidés regroupant également les perruches, les touïs, les inséparables ou les palettes (Prioniturus), et les Strigopidae, englobant les perroquets-hiboux (Strigops habroptila) et les nestors.

Ces oiseaux sont réputés pour leur capacité, plus ou moins développée en fonction de leur espèce, à imiter la parole humaine, faculté qui fait d’eux des animaux de compagnie très appréciés. Mais cette popularité engendre aussi des conséquences désastreuses pour de nombreuses espèces de perroquets sauvages de plus en plus rares, victimes de captures illégales ou de trafics d’oeufs.

Grand perroquet Ara – Crédits : Wirestock/iStock

Pourquoi et comment le perroquet parle-t-il ?

Les espèces de perroquets dits « parleurs » sont dotés de la capacité d’apprendre, de construire et de retransmettre un certain langage pour communiquer au sein d’un groupe, associant les sons à des objets ou à des situations. Selon les scientifiques, ce langage pourrait aussi avoir un rapport avec la reproduction, et renseigner sur la provenance d’un individu dans la nature.

Si la plupart des oiseaux de ce genre sont capables d’imitation, certaines espèces se distinguent. Ainsi, le perroquet Jaco, le Grand Éclectus et les perroquets amazones seraient particulièrement doués pour la communication.

Un perroquet Jaco étudié pendant une vingtaine d’années par une psychologique animalière aurait ainsi appris l’alphabet, disposant d’un vocabulaire d’environ 150 mots et semblant comprendre ce qu’il disait. Cet oiseau surnommé Alex aurait également été capable de reconnaître près de 10 couleurs différentes et de compter des objets.

Un don d’imitation

Malgré un phrasé parfait, le perroquet ne parle pas à la manière d’un humain, il ne fait qu’imiter des sons environnants (voix humaine mais aussi cris d’autres animaux). Son ouïe particulièrement développée lui permet ainsi de reproduire les paroles qu’il entend, tout comme leur intonation.

Le perroquet ne dispose pas de cordes vocales, mais d’un organe phonateur à l’intérieur de son thorax (la syrinx), constitué de membranes spécifiques faisant office de caisse de résonance. Les sons émis par le perroquet sont donc le résultat des vibrations de ces membranes, ensuite modulées via le bec de l’animal, sa langue ou son larynx.

Perruches et perroquets Ara – Crédits : Razihusin/iStock

Le perroquet n’est pas le seul animal à pouvoir parler

À l’instar des perroquets, d’autres espèces animales sont capables de reproduire des sons généralement associés à la voix humaine. Parmi eux :

  • Le canard
  • L’éléphant
  • Le béluga
  • Certains grands singes
  • Le phoque
  • L’otarie.

Notons toutefois que les individus de ces espèces ne sont pas tous dotés de la capacité à parler ; il s’agirait d’ailleurs d’une minorité.

 

••••••

Cet article a été premièrement publié par  Sciencepost et repris sur Sciences de chez nous. 

➤ Bien que nous ayons mis en place un processus éditorial robuste et bien rodé, nous ne sommes qu’humains. Si vous repérez des erreurs ou des coquilles dans nos productions, veuillez-nous en informer par courriel à l’adresse : correction@sciencesdecheznous.com.

Pour toutes autres préoccupations

Envoyez-nous un email

Contactez-nous sur WhatsApp

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.