Sciences de chez Nous

Search

REPERTOIRE DES LABORATOIRES & CENTRES DE RECHERCHE EN AFRIQUE DE L'OUEST FRANCOPHONE

Mettez en lumière votre laboratoire scientifique en Afrique de l'Ouest francophone en l'enregistrant sur Sciences de chez nous !" Cliquez ici

OPPORTUNITÉ

La consommation de poisson au Mali en hausse grâce aux efforts du gouvernement

La consommation de poisson au Mali est relativement faible par rapport aux autres pays du monde. En 2017, le Malien moyen consommait 9,3 kilogrammes de poisson par an, soit environ la moitié de la moyenne mondiale de 20,9 kilogrammes.

Plusieurs raisons expliquent la faible consommation de poisson au Mali. L’une des raisons est que le pays est enclavé, il n’a donc pas accès à la même variété de poisson frais que les pays côtiers. Une autre raison est que le poisson est souvent considéré comme un produit de luxe au Mali et qu’il n’est pas abordable pour beaucoup de gens.

Cependant, il y a un intérêt croissant pour la consommation de poisson au Mali. Cela est dû en partie à la prise de conscience croissante des bienfaits du poisson pour la santé, ainsi qu’aux efforts du gouvernement pour promouvoir la production et la consommation de poisson.

Le gouvernement du Mali a mis en place un certain nombre de programmes pour promouvoir la consommation de poisson. Ces programmes comprennent la fourniture d’une aide financière aux pisciculteurs, la formation des pisciculteurs sur les techniques améliorées de pisciculture, la construction de marchés aux poissons et d’installations de transformation, ainsi que la sensibilisation aux bienfaits du poisson sur la santé.

»» lire aussi»» Pisciculture: Comment utiliser la feuille de moringa dans l’alimentation des tilapias de manière économique

Les efforts du gouvernement pour promouvoir la consommation de poisson commencent à porter leurs fruits. Ces dernières années, la demande de poisson au Mali a augmenté. Cette tendance devrait se poursuivre dans les années à venir.

Les types de poissons les plus populaires au Mali sont le poisson-chat, le tilapia et la carpe. Le poisson est souvent consommé grillé, fumé ou séché. Le poisson est une source importante de protéines et d’acides gras oméga-3 pour les Maliens. Le gouvernement du Mali s’emploie à augmenter la production et la consommation de poisson afin d’améliorer l’état nutritionnel de la population.

En conclusion, bien que la consommation de poisson au Mali soit actuellement inférieure à la moyenne mondiale, il y a des signes encourageants d’une augmentation de l’intérêt pour le poisson dans le pays. Les efforts du gouvernement pour promouvoir la production et la consommation de poisson devraient contribuer à améliorer l’état nutritionnel des Maliens dans les années à venir.

••••••

Cet article a été rédigé par le journaliste  Auguste B. et édité par Ani Tchétché, éditeur d’articles à Sciences de chez Nous (SDCN). L’article a été approuvé pour publication par la rédactrice en chef de Sciences de chez Nous, Fatimatou Diallo. 

➤ Bien que nous ayons mis en place un processus éditorial robuste et bien rodé, nous ne sommes qu’humains. Si vous repérez des erreurs ou des coquilles dans nos productions, veuillez nous en informer par courriel à l’adresse : correction@sciencesdecheznous.com.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.