Sciences de chez Nous

REPERTOIRE DES LABORATOIRES & CENTRES DE RECHERCHE EN AFRIQUE DE L'OUEST FRANCOPHONE

Mettez en lumière votre laboratoire scientifique en Afrique de l'Ouest francophone en l'enregistrant sur Sciences de chez nous !" Cliquez ici

OPPORTUNITÉ

Ramadan: Le nutritionniste Alou Barry avertit sur les risques à ne pas prendre

Dans une note envoyée à Sciences de chez nous (SDCN), Docteur Alou Barry, expert en nutrition souligne que le Ramadan est naturellement fait pour les personnes en bonne santé et non pour celles qui souffrent d’une pathologie.

[SDCN-Bamako] « La période du Ramadan est parfois problématique pour les personnes malades qui doivent prendre des médicaments. Il est recommandé de prendre l’avis d’un Imam pour éviter des risques inutiles », prévient Alou Barry. 

Pour ce spécialiste, les diabétiques, les hypertendus, les asthmatiques, les femmes enceintes ou celles qui allaitent et les personnes fragiles ou âgées ne doivent pas jeûner pendant le ramadan afin de ne pas mettre leur santé en danger.

« Il est important de bien s’hydrater et de s’alimenter correctement au cours de la rupture du jeûne», conseille Dr Alou Barry en insistant sur les points ci-dessous.

Bien s’hydrater

L’hydratation est primordiale durant le mois de ramadan. Pour cela, il faut bien s’hydrater la nuit jusqu’au lever du soleil et éviter au maximum les boissons sucrées. En buvant correctement la nuit, le risque de déshydratation durant la journée de jeûne pourra être évité.

Une alimentation saine

Lors de la rupture du jeûne, adoptez une alimentation saine et évitez de se jeter sur les sucreries et les pâtisseries qui ne combleront pas la faim et perturberont l’organisme. Pensez aux dattes qui fournissent de l’énergie tout au long de la journée.

Débutez par une soupe

Ne pas commencer par un repas trop copieux : boire à petites gorgées et s’hydrater avant de manger. Il est recommandé de commencer par une soupe et attendre au minimum 2 heures pour prendre un repas plus conséquent.

Consommez des fruits et des sucres lents

Il est recommandé de consommer des fruits comme la mangue pour leur apport en vitamines et surtout des sucres lents et les céréales afin de tenir pendant la rupture du jeûne. 

Bien manger avant l’aube

Il est important de bien manger avant l’aube. Prenez trois (03) repas lors de la rupture du jeûne : le premier avant l’aube, le second à la rupture du jeûne et le troisième, 2 ou 3 heures après. 

Faites une sieste si possible

Une sieste est conseillée en début d’après-midi. 

Évitez le soleil et la chaleur

Il est conseillé d’éviter le soleil et la chaleur. A l’intérieur de la maison, privilégiez les pièces fraîches et à l’extérieur, préférez l’ombre pour ne pas s’affaiblir trop rapidement.

Réduisez les efforts trop importants

Il est conseillé de réduire au maximum les efforts physiques et de faire du sport de manière non intensive avant la rupture du jeûne. 

 

•••••

Cet article a été rédigé par la journaliste  Aïchata Tigana et édité par Tchêtché A., éditeur d’articles à Sciences de chez Nous (SDCN). L’article a été approuvé pour publication par la rédactrice en cheffe de Sciences de chez Nous, Fatimatou Diallo. 

➤ Bien que nous soyons fiers de notre processus d’édition, nous ne sommes qu’humains. Si vous repérez des erreurs ou des fautes de frappe, nous aimerions avoir de vos nouvelles par mail à correction@sciencesdecheznous.com🔚

vous pourriez aussi aimer
1 commentaire
  1. […] qui est utilisé par les cellules du corps pour produire de l’énergie afin de maintenir un niveau de performance élevé et constant, en particulier pour les travailleurs qui effectuent des tâches physiques […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.