Sciences de chez Nous

Search

REPERTOIRE DES LABORATOIRES & CENTRES DE RECHERCHE EN AFRIQUE DE L'OUEST FRANCOPHONE

Mettez en lumière votre laboratoire scientifique en Afrique de l'Ouest francophone en l'enregistrant sur Sciences de chez nous !" Cliquez ici

OPPORTUNITÉ

Portrait : Amadou Ousmane Traoré, vétérinaire par le sang

Formé à l’Ecole nationale vétérinaire d'Alfort, en France, en 1995, Docteur Amadou Traoré a été piqué par le ‘’virus des sciences vétérinaires’’ depuis son bas âge. Dans son pays où l’élevage occupe plus d’un dixième du produit intérieur brut, l’ancien Président de l’Ordre des vétérinaires du District de Bamako rêve de dépoussiérer le système. Et pourtant…

L’élevage, c’est la viande, c’est le lait, c’est les œufs. « Nos éleveurs ignorent qu’on n’a pas besoin d’élever un grand nombre d’une espèce animale pour être très riche. Seulement quelques têtes et vous vous construisez une grande fortune, et ce, grâce au choix de bonnes races », explique Amadou Traoré, assis de l’autre côté de son bureau. Bourré de bouquins, de rapports d’audits vétérinaires de fermes et de posters sur des pathologies du bétail les plus courantes au Mali.

Sur le côté gauche de son bureau, un poster présente la Trypanosomose animale africaine. Une infection parasitaire transmise par les mouches tsé-tsé (glossines) et cause de graves problèmes économiques aux éleveurs.  La maladie est beaucoup présente dans la commune de Bougouni et dans tout le sud du Mali. D’autres posters décrivaient aussi des pathologies comme la péripneumonie contagieuse bovine, la pasteurellose bovine, le charbon symptomatique, la dermatose nodulaire contagieuse bovine et la fièvre aphteuse, etc.

Un exemplaire de Vétodictatus

Ces posters de grands formats et couleurs variés, Amadou Traoré les a tous réalisé lui-même. Il les a baptisé «Vétodictatus ». Et en a produit cent quarante sur différentes thématiques majeures de l’élevage, des produits d’origine animale et de leurs transformations.

« Ce sont des outils qui permettent de comprendre les principales maladies contre lesquelles je me bats pour que les éleveurs du nord au sud du Mali soient heureux », confie Docteur Amadou Traoré. Ce vétérinaire né en 1968 à Ténenkou, région de Mopti, au centre du Mali.

« Quand Amadou m’a été présenté il y a plus de vingt ans, j’ai tout de suite noté qu’il ira loin », déclare Professeur Adama Traoré, vétérinaire à la retraite et « Père » de l’insémination artificielle au Mali.

« J’ai admiré les planches qu’il avait dessinées à la main comme support à un projet de fascicule d’anatomie topographique du zébu en préparation. Il m’a rappelé les mêmes aptitudes et ambitions que je nourrissais pour mon pays et je peux vous dire qu’il est l’un des vétérinaires dont je suis extrêmement fier », témoigne Professeur Adama Traoré, ce vétérinaire de grande renommée qui a créé une race de poulet au Mali appelée « Wassâchè ».

Pour faire évoluer l’élevage, il faudrait réduire les effectifs pléthoriques dont disposent actuellement les éleveurs pour garder que les animaux de bonnes performances zootechniques.

Dr Amadou Ousmane Traoré Médecin vétérinaire

Après papa…le fils

A 55 ans, ce deuxième enfant d’une fratrie de huit, marche toujours sur les traces de son père. « Le jour où mon père est allé m’inscrire au primaire, le directeur d’école, Fatogoma Sylla m’a demandé quelle profession voudrais-tu exercer quand tu seras grand : ”j’ai répondu vétérinaire tout comme mon père”», plaisante Amadou. « Je l’ai dit, Dieu l’a exaucé. Il n’y a pas plus grand bonheur que de suivre les conseils d’un bon conseiller », se confie le Lauréat, médaillé de BRONZE de la Faculté de Médecine de l’Université de Paris Val- De- Marne et de l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort de France en 1995.

A cette date, Amadou Traoré, homme « pointilleux », « dynamique » au « regard perçant » avait présenté une thèse de Doctorat intitulée « l’élevage dans la société peuhle du Macina au Mali ».

La thèse a été inspirée des travaux antérieurs réalisés par son Père (Ousmane Traoré) qui avait concentré son énergie à lutter contre la peste bovine. La plus grave maladie animale des ruminants ayant ravagé entre 1963 et 1968, plusieurs milliers de troupeaux de ruminants dans le Macina et dans le reste Sahel.

Les travaux d’Amadou montrent que dans le contexte socio-climatique du Mali, « pour faire évoluer l’élevage, il faudrait réduire les effectifs pléthoriques dont disposent actuellement les éleveurs pour garder que les animaux de bonnes performances zootechniques. »

Aujourd’hui, Amadou a produit plus d’une soixantaine d’articles scientifiques et cinq (05) livres qui répondent aux besoins de l’élevage du Mali. Il a encadré plus de 200 étudiants, agents techniques vétérinaires et zootechniciens ainsi que plus de 3000 éleveurs dans son pays. L’une de ses fiertés dit-il, est un pasteur de Kassela qu’il a accompagné, conseillé et formé entre 1998 et 2002. « Cet éleveur produit plus de 50 mille litres de lait par an avec seulement 23 vaches laitières. »

Mettre de l’ordre dans l’Ordre

Plaidant pour une réorganisation de l’Ordre des vétérinaires du Mali, Amadou Traoré, papa de deux enfants, a une vision : « améliorer toutes les races locales et promouvoir les éleveurs du Mali. » Pour l’expert vétérinaire, « le Mali pourrait s’autosuffire en viande et lait si les éleveurs étaient encadrés et promus. S’ils adoptaient une gestion rigoureuse des différents paramètres de l’élevage, notamment la reproduction, la santé et l’alimentation. »

Mais les vétérinaires en charge du suivi des éleveurs « sont mal organisés et peu acceptent encore d’occuper le terrain », déplore Amadou Traoré.

Elu en 2011 Président de l’Ordre des vétérinaires du District de Bamako, Amadou a renforcé la notoriété du vétérinaire malien. Il est l’initiateur de la carte professionnelle dans le corps du métier du vétérinaire privé.

« Amadou est un grand bosseur, très actif sur le plan scientifique », reconnait Docteur Fad Seydou, coordinateur national de la Société malienne des sciences appliquées (MSAS).

Depuis son retour au Mali en 1995, Amadou Traoré a été délégué médical vétérinaire du laboratoire Pfizer. Il concentre aujourd’hui son énergie à l’accompagnement et la formation des étudiants de Master d’amélioration génétique des animaux à la Faculté des sciences et techniques de Bamako. Afin de mettre à la disposition des éleveurs maliens, les meilleurs produits vétérinaires de Pfizer, il a créé Proveto Sarl, une société d’importation des médicaments vétérinaires. Aujourd’hui, il est propriétaire du Centre international de formation et de diffusion de productions pastorales (CIFDP Sarl). Une structure de référence dans le conseil, l’accompagnement et la formation vétérinaire au Mali.

•••••

Cet article a été rédigé par le journaliste  M.B et édité par Tchêtché A., éditeur d’articles à Sciences de chez Nous (SDCN). Cet article a été approuvé pour publication par la rédactrice en cheffe de Sciences de chez Nous, Fatimatou Diallo. 

➤ Bien que nous soyons fiers de notre processus d’édition, nous ne sommes qu’humains. Si vous repérez des erreurs ou des fautes de frappe, nous aimerions avoir de vos nouvelles par mail à correction@sciencesdecheznous.com🔚

vous pourriez aussi aimer
4 commentaires
  1. Niang Mamadou dit

    J’ai aimé et apprécié les écrits de Docteur Amadou Ousmane Traore. Un homme pragmatique et sincère.

  2. Abdoul Wahab TOURE dit

    Dr vétérinaire de père en fils, Amadou Ousmane Traore est un pionnier de la médecine animale au Mali et de la sous région. Il se bat corps et âme pour le Développement, l’amélioration du cheptel malien.. Il est au service de tous les éleveurs du pays. Prompt à réagir à la moindre sollicitation. Allo Dr j’ai tel problème dans mon parc et le voilà déjà à ta disposition. Il a suivi et soigné des milliers d’animaux. Santé bonheur longévité à toi Dr Alford Amadu Ousmane Traore.. Abdoul Wahab TOURE

  3. Kone dit

    Dr Amadou TRAORE est un exceptionnel vétérinaire , incarne d’une intelligence extraordinaire dans cette profession, il représente aujourd’hui une icône incontestable de la médicine vétérinaire au Mali.🎩. Gilles Jean B KONE PhD Promoteur de l’université agricole privée AGRI’SUP SEGOU MALI

  4. Souleymane Traore dit

    Dr Amadou Ousmane TRAORE est un bosseur, courageux, disponible pour des étudiants, eleveurs bourré des connaissances en santé animale si toute fois l état peut l écouter en matière de production et Santé Animale, le Mali ira loin en élevage. Souleymane Traore Centre National de l Insémination Artificielle Animale CNIA ancien étudiant et collaborateur de Dr Amadou O TRAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.